Le métier de photographe indépendant n'est pas un long fleuve tranquille. A vrai dire ça ressemble plutôt à une route cahoteuse en ce qui me concerne. Je suis ce parcours depuis 2006, avec son lot de tournants et soubresauts, mais aussi avec ses gratifications et ses découvertes.

Je qualifie mon activité de photographie documentaire, j'ai toujours privilégié un travail de fond, en parallèle de mon travail quotidien.
Entre 2005 et 2010, c'est la Turquie et la question kurde qui retenait mon attention :

Berger kurde et son troupeau dans les steppes du kurdistan-turc. Région de Beytussebap, à la frontière irakienne


Puis les ZAD et Notre-Dame-des-Landes entre 2012 et 2014 :

Militants constatant la destruction d'une cabane à Notre-Dame-des-Landes, octobre 2012Militants constatant la destruction d'une cabane à Notre-Dame-des-Landes, octobre 2012


Depuis un an, j'ai fais le choix de réorienter mon activité en me spécialisant sur les thématiques environnementales. Au fil de mes lectures, la prise de conscience se faisait de plus en plus pressante, et il m'a finalement paru évident de ne me consacrer qu'à ce thème.

Afin d'avoir un maximum de cohérence, je m'engage à traiter les thématiques environnementales en France et en Europe. Plus de billet d'avion pour des reportages à 5000 km.

Je vis à Lyon (Auvergne Rhône-Alpes) depuis 6 ans, et je travaille pour la presse, les entreprises et l'institutionnel.

Si vous souhaitez me joindre, vous pouvez me contacter par mail à l'adresse suivante : larderet.photo(a)gmail.com