Ende Gelände : sauter sur la mine pour sauver le climat

Blocage de la mine de Hambach (Allemagne) par les activistes d'Ende Gelände la veille de la COP23.

A 50km de Bonn, la production estimée de la mine de Hambach est de 40 000 000 tonnes de lignite par an.

L'Allemagne est le 8ème producteur de charbon au monde, La Rhénanie du Nord Westphalie, est une des régions d'Europe concentrant la plus grosse production.

Le pays en exporte, et utilise 40% de charbon pour produire son électricité. La sortie du charbon est un enjeu majeur contre le réchauffement climatique.

Arrivée dans la mine de charbon de Hambach. Les activistes d'Ende Gelände sont divisés en 5 équipes, appelées "Fingers". Ici la "Green Finger".
Carte d'action de la mine de Hambach. L'entrée se fera par le Sud
Sortis du train, les activistes se dirigent vers la mine. Une demande de manifestation légale a été déposée pour couvrir les différentes équipes dont le but est d'entrer dans cette mine.
Environ 2000 personnes sont recensées dans ce mouvement qui se compose de 5 équipes (fingers) différents.
Quelques gestes clefs permettent aux activistes de communiquer dans la colonne, sur des mots d'ordres nécessaire à l'organisation de l'action, tels que "silence", "serrez les rangs", "dispersion" ...
Le numéro de téléphone des bénévoles du support juridique est inscrit au marqueur à même la peau en cas de garde à vue.
L'anonymat prévaut en cas d'arrestation. L'immense majorité des activistes n'emportent ni carte d'identité, ni aucun moyen d'être identifiés. Un numéro correspondant à une fiche avec des informations d'urgence est laissée à la "legal team"
5 groupes (Fingers) divisent Ende Gelände en autant de groupes d'actions de quelques centaines de personnes. Ici le drapeau de la "Gold Finger". Les autres groupes répondent aux couleurs Rouge, Orange, Bleu et Vert.
Descente du groupe Gold Finger dans le puit de mine de Hambach. à l'arrière plan à gauche, le groupe Vert est déjà descendu.
Descente du groupe Gold Finger dans le puit de mine de Hambach. Le terrain est dangereux et inégal
La "Convoy Belt" (tapis roulant et tubes) transporte le charbon des excavatrices jusqu'à la ligne de chemin de fer.
Course contre les forces de l'ordre pour atteindre et franchir le tapis roulant convoyant le charbon
Passage sous la "convoy belt" en rampant
Un fossé de deux mètres de profond a été creusé récemment, pour ralentir la progression d'Ende Gelände. Les parois sont en sable, friables.
Un fossé de deux mètres de profond a été creusé récemment, pour ralentir la progression d'Ende Gelände. Les parois sont en sable, friables.
Les activistes du groupe doré arrivent au niveau -1 de la mine
Arrivée devant l'un des objectifs : une des gigantesque excavatrice, qui a déjà interrompu la production . Les rythme ralenti pour le groupe d'action, qui hésite a se lancer à l'assaut des forces de l'ordre.
Excavatrice de charbon, mine de Hambach. Les plus grosses excavatrices du monde mesurent 220 mètres de long par 96 de haut, soit la taille d'un immeuble de 30 étages.
Excavatrice de charbon, mine de Hambach. Le mouvement du groupe est ralentit. L'hésitation apparait face aux forces de l'ordre.
Le charbon est à l'origine de 40% de la production d'électricité allemande. La lignite extraite en Rhénanie, est un charbon plus polluant que la houille.
La police montée refoule les manifestant. Une personne a été piétinée par un cheval.
Distribution de serum physiologique pour lutter contre l'action du gaz poivre utilisé par les forces de l'ordre.
Les activistes ont perdus l'initiative dans leur hésitation. Le temps s'est dégradé, et les forces de l'ordre se font plus pressantes.
Un homme blessé suite à une charge des forces de l'ordre
la journée se terminera par l'immobilisation des militants et leur expulsion de la mine. Très peu d'arrestations ont eu lieu, les forces de l'ordre n'ayant pas les moyens d'arrêter et d'identifier autant de personnes.